Les signes du vieillissement La perte de densité

Le processus de vieillissement cutané, qui se déclenche aux alentours de 25 ans, modifie l'aspect et la structure de la peau. À partir de cet âge, les mécanismes qui permettent à la peau d'être en bonne santé s'affaiblissent et les éléments naturellement présent dans la peau, qui lui confère sa jeunesse, diminue : les signes de l'âge deviennent visibles. La perte de densité est l'un d'entre eux, tout comme la perte de volume et les rides. Les causes du vieillissement cutané sont doubles. On distingue les causes internes et intrinsèques qui sont prédéterminées par notre patrimoine génétique ainsi que notre âge,  qui sont alors  inévitables, et des facteurs externes liés à notre mode de vie et sur lesquels il est possible d'agir grâce à une approche préventive adaptée.

SIGNES & SYMPTÔMES

Le vieillissement cutané se produit dans les différentes couches de la peau :

Les couches de l'épiderme

  • Changements : Le renouvellement cellulaire ralentit et la production de lipides diminue.
  • Signes extérieurs : La texture est plus sèche et rugueuse, marquée par des ridules et des rides. La peau est plus sensible aux rayons UV, cicatrise moins facilement et est plus sujette aux infections.

Les couches du derme

  • Changements : La quantité de collagène diminue de 1 % chaque année et le taux d'élastine chute. L'irrigation sanguine est réduite.
  • Signes extérieurs : La peau est moins élastique, s'abîme plus facilement et se retrouve prédisposée aux rides. Une perte de densité se produit. L'éclat rosé caractéristique d'une peau jeune s'atténue.

Les couches de l'hypoderme

  • Changements : La taille ainsi que le nombre de cellules adipeuses diminuent.
  • Signes extérieurs : On assiste à une perte de volume, à la formation de rides plus profondes et au creusement des joues. La guérison des lésions est affaiblie.
Soin pour peau mature
La peau est composée de différentes couches, l'épiderme étant la plus première d'entre elles, chacune sujette différemment au vieillissement cutané.

Comment identifier une perte de densité

La perte de densité touche généralement les femmes dans les années qui précèdent et qui suivent la ménopause. En raison des bouleversements qu'elle subit à cette période de la vie, la peau doit faire l'objet de soins particuliers. Elle devient généralement moins résistante et s'accompagne souvent de rides plus profondes et d'une perte d'éclat.

Les trois manifestations extérieures principales d'une perte de densité sont : 

  •  Une peau plus fine. La peau du visage semble moins élastique et peut commencer à se relâcher.
  •  Des rides plus profondes. La peau s'affaisse et les rides se font plus profondes.
  •  La peau semble plus pâle et plus terne.
Jeune femme tirant sur sa joue droite.
La perte de densité rend la peau moins résistante.
CAUSES & FACTEURS DÉCLENCHANTS

Pourquoi la peau perd-elle en densité ?

La perte de densité est, dans une certaine mesure, inévitable et fait partie intégrante du processus de vieillissement cutané. Ce phénomène est dû en partie à des causes internes intrinsèques, telles que les bouleversements hormonaux ainsi que le vieillissement chronologique de la peau.

Lorsque nous vieillissons, la jonction entre les couches supérieures et intermédiaires de la peau (l'épiderme et le derme) change. Le tissu conjonctif est composé de papilles. Les vaisseaux sanguins qui se trouvent au centre de chaque papille apportent à la couche supérieure de la peau les nutriments, l'hydratation et l'oxygène dont elle a besoin. Lorsque la peau est jeune, ils sont profonds et rapprochés. C'est ce qui lui apporte son épaisseur et sa douceur.

Avec l'âge, les papilles deviennent plus superficielles et sont moins nombreuses. C'est pour cette raison que la structure de la peau perd en souplesse et en élasticité, et que les rides se forment.

Avec le temps, la production de collagène et d'élastine ralentit également, ce qui entraîne une réduction des substances qui rendent la peau élastique.

La probabilité d'avoir des rides augmente. Enfin, la couche supérieure de la peau reçoit moins de nutriments et d'oxygène, d'où un teint plus terne et plus pâle.

Présentation graphique de la structure d'une peau jeune.
Lorsque la peau est jeune, les papilles sont denses et profondes. Elles apportent à la couche supérieure de la peau nutriments, hydratation et oxygène.
Présentation graphique de la structure d'une peau mature.
Lorsque la peau est mature, la diminution de la densité et du nombre de papilles nuit à l'efficacité de ce mécanisme. La peau est alors moins résistante et perd son éclat.

D'autres facteurs endogènes et exogènes jouent un rôle important dans la perte d'éclat et de densité.

Les bouleversements hormonaux
L'activité hormonale n'est pas la seule à s'essouffler : d'autres processus, qui se produisent à l'intérieur même de la peau, sont également touchés par un ralentissement. La production de tissu conjonctif est l'un d'entre eux. Cela signifie qu'après la ménopause, les substances qui apportent à la peau jeune sa structure dense et sa texture lisse sont produites en moindres quantités. Parmi ces substances figurent l'acide hyaluronique, le collagène et l'élastine. La peau semble moins résistante au toucher comme en apparence.

Les effets du soleil
Principale cause de stress oxydatif, les effets du soleil affaiblissent la structure de la peau et aggravent le problème. La perte d'éclat et de densité se fait plus visible. Elle s'accompagne parfois d'une pigmentation inégale, de taches de vieillesse et d'une sécheresse de la peau. Protéger quotidiennement la peau des effets néfastes des rayons UV à l'aide d'un produit SPF approprié ralentit ce processus et contribue à prévenir la formation de rides et la perte de volume.

La cigarette
Les produits chimiques contenus dans les cigarettes ont un effet nocif sur le collagène et l'élastine car ils génèrent un stress oxydatif. Fumer accélère tous les aspects du vieillissement cutané, notamment les rides et la perte de volume.

Visage d'une femme d'âge mûr.
Un nombre décroissant d'œstrogènes peut augmenter les inflammations et aggraver les symptômes de certaines maladies de la peau, comme la rosacée.
Femme se protégeant les yeux du soleil avec la main droite.
Le soleil accélère considérablement le processus de vieillissement.
SOLUTIONS

Comment redonner à la peau éclat et densité

Il est possible d'agir sur une perte de densité en utilisant uniquement des soins pour la peau, ou bien en associant ces derniers à des traitements invasifs.

Les produits de soin qui contribuent à restaurer la densité et l'éclat de la peau peuvent contenir les ingrédients actifs suivants.

Les ingrédients actifs

  •  Les antioxydants
    Le stress oxydatif est l'une des causes du vieillissement cutané, Appliqués localement, les antioxydants peuvent aider la peau à se protéger et contribuer au ralentissement des processus qui conduisent à la perte d'éclat et de densité, ainsi qu'à d'autres signes de l'âge, comme la perte de volume et les rides.

 

  • L'arctiine
    Extrait des fruits de la bardane, cet actif végétal stimule la réparation cellulaire de la peau et contribue à raffermir les peaux matures devenues fines en raison des changements liés au vieillissement et à l'activité hormonale. L'arctiine est un ingrédient essentiel de la gamme Eucerin DermoDENSIFYER.

 

  • Les peptides d’apiacées
    Ils facilitent la régénération de la peau mature en accélérant les processus qui renforcent sa structure, pour une peau à la fois plus résistante et plus ferme. Les peptides d’apiacées entrent dans la composition de la gamme Eucerin DermoDENSIFYER.
Femme appliquant de la crème sur son visage
L'application de soins enrichis en ingrédients actifs, tels que les antioxydants, l'arctiine et les peptides d'apiacées peuvent aider la peau à se protéger et ralentir le processus de vieillissement cutané.
Femme appliquant un produit Eucerin sur sa joue gauche.
Afin d'obtenir une amélioration significative de la densité et de l'élasticité de la peau, il est recommandé d'utiliser la gamme Eucerin DermoDENSIFYER.

Les traitements invasifs

Ces traitements doivent être réalisés par un professionnel qualifié en milieu clinique.

Les peelings chimiques
Les peelings aux acides lactique et glycolique ont pour but d'améliorer et de lisser la texture de la peau en éliminant les couches externes abîmées. Un peeling peut également rendre la peau plus dense et plus épaisse, car il favorise la synthèse du collagène. Les peelings dermatologiques fragilisent la peau. C'est pourquoi il est vivement conseillé d'appliquer une protection SPF, telle que le Sun Fluid  Matifiant SPF 50+ d' Eucerin .

Le laser fractionné
Un laser est utilisé pour éliminer les couches externes de la peau du visage et stimuler la croissance de nouvelles fibres de collagène. Lorsque les différentes zones cicatrisent, la peau devient plus épaisse et plus dense. Toutefois, comme la peau est exposée à l'environnement, il est essentiel de la protéger à l'aide d'un produit SPF, tel que le Sun Fluid  Matifiant SPF 50+ d' Eucerin .

Une perte d'éclat et de densité peut également être ralentie par la mise en place d'une approche préventive globale.

Femme se faisant faire un peeling chimique du visage.
Un peeling chimique a pour but d'améliorer la texture de la peau en la débarrassant de ses couches abîmées.
Femme se faisant faire un traitement au laser.
Le laser fractionné élimine les couches abîmées de la peau tout en stimulant la croissance du collagène.