Femme aux cheveux foncés dans une position de détente

Comprendre la peau En quoi la peau diffère-t-elle selon le groupe ethnique ?

Nos origines ethniques ont une influence sur la structure et l'aspect de notre peau. Lorsque l'on parle de la peau, le terme « ethnicité » fait également référence aux différents facteurs culturels et environnementaux ayant un impact sur l'aspect et la santé de la peau.

Dans ce domaine, les recherches se concentrent sur la pigmentation. Bien qu'elles soient remises en cause par les limites de la classification et des résultats contradictoires, elles montrent que les problèmes et la structure de la peau varient en fonction du groupe ethnique. Nos traitements et soins de la peau, mais également les produits utilisés, doivent refléter ces différences.

En quoi la couleur et la pigmentation de la peau diffèrent-elles selon les groupes ethniques ?

La couleur de notre peau dépend de la densité et de la répartition de la mélanine. La mélanine est un pigment produit par des cellules spécialisées de la couche basale de l'épiderme, connues sous le nom de mélanocytes. Cette mélanine est ensuite transportée vers d'autres cellules de la couche basale, pigmentant ainsi la peau.

La peau de tous les groupes ethniques compte le même nombre de mélanocytes. Ce qui diffère en fonction des ethnicités, c'est le niveau d'activité des mélanocytes et la manière dont ces cellules sont créées et regroupées. Ce sont ces différences qui engendrent des teintes de peau variées.

Essayer d'altérer la teinte de votre peau peut affecter sa santé :

  • La volonté des personnes à la peau claire de bronzer les rend plus vulnérables aux cancers de la peau.
  • La quête de certaines femmes à la peau foncée pour avoir peau plus claire (privilégiée d'un point de vue culturel) peut les mener à utiliser des produits inadaptés et dangereux pour la peau.

Éthnicité et santé de la peau

Si beaucoup d'affections cutanées touchent tous les types ethniques, l'éthnicité a tout de même des conséquences sur leur prévalence (c'est-à-dire de quelle affection un groupe ethnique est-il le plus susceptible d'être atteint) et leur aspect.

Il existe des différences notables en matière de réaction au soleil, de troubles de la pigmentation d'irritations et d'inflammations entre les peaux foncées et claires.

Exposition aux UV

L'exposition aux UV est l'un des facteurs affectant le plus la santé de la peau sur l'ensemble de la population. Des estimations suggèrent qu'environ 10 % des personnes souffrent d'un cancer de la peau au cours de leur vie.

Le groupe ethnique d'une personne a des conséquences sur la manière dont la peau réagit au soleil :

  • Les peaux claires sont plus affectées par l'exposition aux UV. Ceux qui bronzent mal et attrapent facilement des coups de soleil sont les personnes les plus à risque en matière de cancers de la peau.
  • Les peaux foncées sont naturellement mieux protégées des rayons UV. Leur indice de protection contre les UVB est d'environ 13, contre 3 pour les peaux claires.
  • Le cancer de la peau frappe moins les peaux foncées. Cependant, de nombreuses données aux États-Unis suggèrent qu'il est découvert plus tardivement et donc a un stade plus avancé. 
  • Les taches de vieillesse sont plus visibles sur les peaux de types asiatique et caucasien que sur les types de peaux plus foncés.

Toutes les peaux ont besoin d'une attention particulière lorsqu'elles sont exposées au soleil. Découvrez plus d'informations sur la page relative aux effets du soleil sur la peau et sur la protection de la peau contre les rayons UV du soleil.

Bien que les peaux foncées soient mieux protégées des rayons UV que les peaux claires, il est recommandé d'utiliser un écran solaire.
Les taches de vieillesse sont plus visibles sur les peaux de types asiatique et caucasien que sur les types de peaux plus foncés.

Troubles de la pigmentation

Bien que tous les types de peaux puissent souffrir de troubles de la pigmentation, ils sont plus courants et plus visibles chez les personnes d'origine asiatique, hispanique ou africaine.

Les troubles de la pigmentation peuvent toucher tous les types de peaux.

Hyperpigmentation post-inflammatoire

 

Taches de vieillesse

Les taches de vieillesse dues au soleil (lentigos séniles) sont plus visibles sur les peaux de types asiatique et caucasien que sur les peaux plus foncées. Découvrez plus d'informations sur leurs causes et comment les éviter sur la page relative aux taches de vieillesse.

 
Les taches de vieillesse sont plus visibles sur les peaux claires et courantes chez les adultes de plus de 40 ans.

 

Irritations et inflammations

Lorsque la barrière naturelle de la peau est perturbée, sa fonction protectrice est compromise et elle devient particulièrement sujette aux irritations et aux infections. Une peau infectée peut s'enflammer. En effet, dans ce cas, les cellules immunitaires entrent en action pour essayer de réparer cette barrière abîmée et guérir l'infection. Si ce processus se produit sur tous les types de peaux, certaines recherches ont montré que :

  • Les peaux foncées sont les moins réactives aux irritations.
  • Les peaux de type hispanique résistent mieux que les peaux de type caucasien.
  • Les peaux de type asiatique s'irritent le plus facilement.
Le niveau d'irritation dépend en partie de l'origine ethnique. Il a par exemple été prouvé que les peaux de type asiatique s'irritent facilement et que les peaux foncées sont moins réactives.

Dermatite atopique

 

Éthnicité et vieillissement de la peau

Le vieillissement est un processus naturel pour tous les types de peaux, mais ses signes peuvent varier en fonction de l'ethnicité de la peau :

  • Les signes du vieillissement sont moins visibles et apparaissent à un stade plus avancé sur les peaux foncées. Cela s'explique par la quantité plus importante de mélanine qu'elles contiennent et leur meilleure protection contre les rayons UV. Les taches de vieillesse comptent parmi les premiers signes de photovieillissement.
  • Sur les peaux plus pâles, le vieillissement se traduit par des rides et des ridules. Sur les peaux foncées, c'est principalement sur les sillons naso-labiaux que se manifestent les premiers signes de vieillissement, sous la forme de sillons profonds.
  • Lorsque la peau vieillit, les hyperkératoses peuvent se multiplier. Ces affections touchent plus particulièrement les peaux de type asiatique oriental.
Peu importe l'origine ethnique, la perte de volume est le principal signe du vieillissement à travers le monde.
Des sillons naso-labiaux profonds et visibles sont courants sur les peaux foncées.

Toutes les peaux subissent les mêmes changements lorsqu'elles vieillissent, y compris la perte de volume (l'un des signes du vieillissement partout dans le monde). Mais notre perception du vieillissement de notre peau et la manière dont nous exprimons nos appréhensions diffèrent selon les cultures :

  • En Europe du Nord, les femmes associent les rides au vieillissement.
  • En Asie, les femmes se préoccupent plus des problèmes de pigmentation.

Découvrez plus d'informations sur les signes du vieillissementcomment prévenir le vieillissement prématuré et les soins à apporter à la peau lorsqu'elle vieillit. Les peaux masculine et féminine vieillissent différemment. Découvrez plus d'informations sur ce qui diffère entre les peaux masculine et féminine.

Le soin des peaux de différentes ethnicités

La peau est vitale pour notre santé et notre bien-être. En plus d'être notre première ligne de défense contre les agressions extérieures, comme les agents irritants, les bactéries et les virus, une peau saine permet de conserver l'équilibre de nos fluides corporels et aide à réguler la température de notre corps. Elle joue également un rôle psychologique important : c'est l'indicateur le plus visible de notre état de santé et son aspect affecte notre confiance en nous.

Le soin de la peau doit être adapté au type et à l'état de santé de la peau de chacun. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations pour vous aider à identifier votre type de peau et savoir quel type de traitement adopter, le diagnostic peau peut s'avérer être un outil de diagnostic utile.

Les recommandations de base pour conserver une peau saine sont valables pour toutes les couleurs et tous les types de peaux. Découvrez plus d'informations sur les pages relatives au soin de la peau du corps et au programme quotidien de soin de la peau du visage.

Tous les types de peaux doivent être soigneusement protégés des rayons UV. En revanche, le niveau de protection doit être adapté en fonction de la couleur de la peau. Découvrez plus d'informations sur la page relative à la peau et au soleil.

Des troubles cutanés courants peuvent souvent entraîner une pigmentation post-inflammatoire sur les peaux de couleur. Pour tout problème de peau, il est important de consulter un médecin généraliste ou un dermatologue. Découvrez plus d'informations sur les traitements et les soins en matière de troubles de la pigmentation.

Les personnes à la peau foncée doivent également demander l'avis d'un dermatologue avant tout traitement cutané par laser ou peeling chimique. Elles ont en effet plus de risques de subir une hyperpigmentation post-inflammatoire.

Suivre un programme quotidien de soin est indispensable pour tous les types de peaux, quelles que soient leurs origines ethniques.
Bien que le cancer de la peau touche moins les peaux foncées, protéger sa peau contre les rayons UV est non seulement recommandé, mais également nécessaire.